ANALYSE DE FAISABILITÉ SION 2026

Candidature aux Jeux Olympiques et Paralympiques d’hiver

Contexte et objectifs de l’analyse de faisabilité

La candidature Sion 2026 pour des Jeux Olympiques et Paralympiques d’hiver en Suisse a été retenue par le Parlement du sport, l’organe suprême du sport suisse, le 11 avril 2017. Ce choix a été fait sur la base d’un premier dossier de candidature établi en décembre 2016 selon les exigences de Swiss Olympic. Ce premier dossier sommaire a été rendu public et figure sur le site web de la candidature depuis décembre 2016. A la suite de la décision du Parlement du sport, la Confédération a fixé au Comité de candidature un délai au 30 août 2017 afin de remettre une analyse de faisabilité des Jeux constituée d’une analyse budgétaire, d’une analyse technique et d’un premier rapport intermédiaire sur l’héritage des Jeux. En date du 4 août 2017, le Comité de candidature et Swiss Olympic ont adressé à la Confédération et aux cantons organisateurs du projet les analyses de faisabilité requises par la Confédération.

Cette analyse était articulée en trois parties :

  • L’analyse technique comprenant le concept général, les sites et différentes options, le village olympique de Sion et les hébergements décentralisés, ainsi que les premiers concepts de transport et d’hébergement sur les sites.
  • L’analyse budgétaire comprenant un budget organisationnel et un budget des investissements dans les infrastructures sportives et non sportives pérennes.
  • Un premier rapport sommaire sur l’héritage que pourrait laisser les Jeux Olympiques et Paralympiques de 2026.

La préparation de l’analyse a impliqué un groupe de plus de 60 personnes comprenant collaborateurs, mandataires et experts, conduit par le Comité de candidature. Depuis début août 2017, l’analyse a fait l’objet d’une revue de plausibilité effectuée par les services de la Confédération ainsi par le groupe de travail interdépartemental IdAG de cette dernière.
Simultanément, plusieurs séances entre la ville de Sion, les cantons organisateurs du projet et la Confédération ont été organisées afin de discuter de la mise en œuvre du projet et de l’articulation de son financement. Les remarques des différents départements de la Confédération, des cantons et de la ville de Sion ont été intégrées dans l’analyse de faisabilité, dont une ultime version a été remise à la Confédération mi-septembre. L’analyse du projet par la Confédération ainsi que l’aboutissement des discussions entre la ville de Sion, les cantons organisateurs et la Confédération ont conduit à la décision du Conseil fédéral rendue publique le 18 octobre 2017.

Un processus évolutif !

Neuf ans avant les Jeux et deux ans avant le choix de la ville hôte pour 2026, le projet de Sion 2026 pour les Jeux Olympiques et Paralympiques est un travail évolutif et ne constitue pas encore le dossier de candidature, qui résultera encore des discussions en cours avec les autorités communales, cantonales et fédérales concernées, ainsi qu’avec le CIO. De nombreuses discussions ont déjà eu lieu avec ce dernier ; elles se multiplieront encore dans les semaines et mois à venir, la phase dite de « dialogue » du processus de candidature du CIO ayant débuté mi-octobre 2017.

Ce processus évolutif et l’évolution inévitable que connaîtra le projet ont été largement pris en compte dans l’établissement des budgets de la manifestation, établis selon le principe strict de la prudence.

Prochaines étapes

Le budget opérationnel et les éléments techniques relatifs à l’analyse de faisabilité des Jeux Olympiques et Paralympiques feront l’objet de discussions avec le CIO dans le cadre de la phase de dialogue initiée en octobre 2017. L’objectif consiste à optimiser les analyses de faisabilité et les budgets et à réduire les coûts d’organisation dans l’esprit de l’agenda 2020 édicté par le CIO.
Les analyses techniques font également l’objet d’optimisations et de discussions avec les services de la Confédération, les services des cantons concernés et les communes prévues pour accueillir des sites des Jeux Olympiques ou Paralympiques de 2026.

FAISABILITE TECHNIQUE

« Analyse de la faisabilité
et évaluation des risques »


« Note de synthèse hébergement :
faisabilité de la capacité & budget »


« Note de synthèse du concept transport »


Informations techniques complémentaires

FAISABILITE BUDGETAIRE

 « Budget de candidature »


« Budget organisationnel (COJO) »


« Budget des investissements dans les infrastructures pérennes/sécurité »


« Evaluation indépendante des budgets COJO
et hors COJO de «Sion 2026»  »


Informations budgétaires complémentaires

HÉRITAGE SION 2026

« Rapport Master Plan Legacy »
( à venir )


Informations héritage complémentaires