8 février 2018 -
News

La clinique Suva de Sion, l’excellence au service des accidentés

8 février 2018 -
News

La clinique Suva de Sion, l’excellence au service des accidentés

Créée avec le millénaire dans la périphérie de Sion, agrandie il y a moins de trois ans, la Clinique romande de réadaptation de la Suva, est l’un des deux établissements de ce type de l’institution de droit public. Plus grand centre médical du genre en Suisse romande avec plus de 400 collaborateurs, la clinique est aujourd’hui un centre de compétence de premier plan pour le traitement des accidents du sport, et la réadaptation des accidentés – notamment des cas les plus lourds, qui entraînent un handicap permanent.

Car la clinique sédunoise traite en priorité des cas difficiles, les progrès de la médecine ayant pour effet que les blessures plus légères ou communes ne sortent pas du circuit médical « traditionnel ». A Sion, unique centre de réadaptation pour paraplégiques en Suisse romande, la clinique organise des plateformes pluridisciplinaires et des rendez-vous permettant une meilleure réinsertion des patients.


La réadaptation et la réinsertion va prendre de l’ampleur

« La réadaptation des personnes accidentées est un domaine encore méconnu, que nous voulons résolument mettre en avant, explique Beat Eggel, responsable de la communication de la Clinique romande de réadaptation de Sion. C’est l’un des trois piliers des missions de la Suva – les deux autres étant la prévention et l’assurance. Et l’importance de la réadaptation et de la réinsertion (familiale, sociale et professionnelle) des victimes d’accident dans la société ne va cesser de prendre de l’ampleur, notamment car les coûts induits de l’incapacité de travail sont énormes. Une bonne réadaptation permet donc de contenir la hausse des couts de la santé. » On sait combien le sujet est sensible en Suisse. Les enjeux sont clairs. Aussi la Clinique de la Suva a-t-elle développé une approche globale de la question, entre difficultés psychologiques, problèmes de motricité et écueils administratifs.


Renforcer l’élément d’expertise aux yeux du monde entier

Dans ce cadre, la perspective des Jeux Olympiques et des Jeux Paralympiques d’hiver, autour de la candidature de Sion 2026, intéresse la clinique sédunoise. « Nous sommes déjà un centre médical de Swiss Olympic, poursuit Beat Eggel. Il est évident qu’un projet olympique et paralympique « chez nous » renforcerait cet élément d’expertise aux yeux du monde entier, autant dans le domaine strictement médical que dans les méthodes de réadaptation. La Suisse – à travers Sion – pourrait faire valoir des compétences spécifiques, attirer des talents, créer des postes de travail. C’est une perspective réjouissante, qui accentuerait le rôle utile que nous jouons dans la société. »


< Retour

socials icon Tous ensemble !

Sur les réseaux

Vous aimez partager votre enthousiasme? Faites connaître cette passionnante aventure !
#Sion2026

           

newsletter Toujours au courant

Newsletter

Si le projet vous intéresse, inscrivez-vous à notre newsletter

Votre adresse email ne sera pas communiquée à des tiers, vous ne recevrez que des informations relatives à la candidature de Sion 2026

© 2018 Sion 2026 – All Rights Reserved | web & design by WGR SA