31 mai 2018 -
News

Jean-Loup Chappelet: « Les Jeux agissent comme un levier »

31 mai 2018 -
News

Jean-Loup Chappelet: « Les Jeux agissent comme un levier »

Professeur de management public à l’Université de Lausanne, spécialiste mondialement reconnu du Mouvement olympique, Jean-Loup Chappelet explique comment les Jeux Olympiques peuvent agir positivement sur une ville, une région et un pays.

« Les Jeux olympiques d’été ou d’hiver représentent les plus grands rassemblements réguliers de l’humanité en temps de paix. (…) L’effet des Jeux est (…) perceptible au-delà des deux mois olympiques. Les Jeux étant attribués aujourd’hui sept ans à l’avance et une candidature nécessitant au moins deux ans d’efforts, l’influence d’une édition de Jeux olympiques s’étend sur une durée totale d’environ douze ans, huit ans avant et quatre ans après la période olympique. » Dans son ouvrage très documenté paru en 2016, intitulé Jeux olympiques, raviver la flamme*, le professeur Jean-Loup Chappelet consacre un chapitre entier à « l’impact des Jeux. » Son regard informé et sans concession permet de se faire une bonne idée de ce que peuvent rapporter les Jeux à une ville, une région et un pays qui les accueille – à condition d’en faire bon usage.


Car Jean-Loup Chappelet est formel : les JO, ce n’est pas une poudre magique. Il faut en profiter pour être créatif, et investir dans le développement – du tourisme, par exemple. « Les Jeux agissent comme un levier, explique le spécialiste de l’Institut des hautes études en administration publique (IDHEAP) de l’Université de Lausanne. Des exemples réussis ? On pense tout de suite à Barcelone, qui a su s’équiper en hôtels alors que son offre était déficiente, ou à Turin, qui a transformé son image de ville industrielle en misant sur ses musées d’égyptologie et du cinéma pour s’affirmer en ville de culture et en destination touristique. » Autre exemple moins bien connu en Europe : la station japonaise de Hakuba, qui accueillait les épreuves de ski alpin lors des Jeux de Nagano, en 1998, a su réorienter son marketing sur le marché australien et faire venir les touristes de Down Under.


L’effet de notoriété des JO, que le spécialiste appelle « effet intermezzo », ne se maintient que si l’on investit dans l’amélioration de l’offre touristique. Cet effet a été particulièrement sensible avec les Jeux de Lillehammer – et ce n’est pas uniquement valable pour les aspects touristiques, précise Jean-Loup Chappelet.


Que pense cet expert du projet Sion 2026 ? « Il est très bon, et correspond en tous points aux directives de l’Agenda 2020 du CIO. Les infrastructures générales existent et elles sont de bonne qualité (transports, hébergement, installations sportives). Je l’ai dit dès que cet agenda, qui a modifié les règles des candidatures olympiques, a été adopté : maintenant, une candidature suisse est possible. » Jean-Loup Chappelet est irrité par « les fausses nouvelles qui circulent. Il n’y a pas, dans ce projet, de dépenses hors coûts d’organisation. Et depuis les Jeux de Sydney 2000, il n’y a pas eu de déficit dans l’organisation des Jeux, mais plutôt des bénéfices. »


Il insiste sur un point important : les décisions prises récemment, comme l’adoption des 118 nouvelles normes qui permettent une forte réduction des coûts d’organisation des Jeux, auront un impact visible, fondamental. Mais il se fera sentir dans quelques années. Dans la conclusion de son livre, Jean-Loup Chappelet écrit : « Une ville olympique a l’opportunité de créer pour sa population et ses visiteurs des lieux de mémoire qui ont un impact renouvelé en matière de tourisme et d’image (…). Il vaut vraiment la peine de garder en mémoire l’impact positif des Jeux sur le long terme. »


*Jeux olympiques, raviver la flamme, Collection Le Savoir Suisse, Presses polytechniques et universitaires romandes, 139 p.


< Retour

socials icon Tous ensemble !

Sur les réseaux

Vous aimez partager votre enthousiasme? Faites connaître cette passionnante aventure !
#Sion2026

           

newsletter Toujours au courant

Newsletter

Si le projet vous intéresse, inscrivez-vous à notre newsletter

Votre adresse email ne sera pas communiquée à des tiers, vous ne recevrez que des informations relatives à la candidature de Sion 2026

© 2018 Sion 2026 – All Rights Reserved | web & design by WGR SA